FAQ

Publié le 11/05/2016

Question fréquente : Pourquoi des prix aussi bas ?

 Premièrement, nous achetons nos osmoseurs directement à l’usine de production ; ce qui évite des intermédiaires gourmands.

Deuxièmement, le site www.osmose-inverse.com vient en complément d’autres activités comme par exemple le site www.travaux-futes.fr. Nous ne cherchons donc pas à maximiser nos marges pour vivre entièrement de ce site.

Enfin, personnellement séduits par le système de l’osmose inverse, notre but est de démocratiser cette technologie pour toucher le plus grand nombre et avoir un impact positif sur l’environnement et la santé des citoyens. Alors, nous gagnerons de l’argent…

Nous ne faisons aucune concession sur la qualité de nos osmoseurs qui sont le résultat de mois de recherches et de comparaisons entre tous les fabricants du marché pour identifier les produits les plus performants.

Nous en sommes tellement convaincus que nous vous proposons une extension de garantie jusqu'à 5 ans.

 

Installation de l’osmoseur

 

Où ?

Il est d’usage de le placer sous votre évier mais il est également possible de le laisser sur le plan de travail, en le fixant au mur ou pas.

Pour des soucis de pression, nous vous conseillons de limiter la distance entre d’une part l’osmoseur et le réservoir et d’autre part l’osmoseur et le robinet à 4m.

 

Combien de place ?

Les dimensions de nos osmoseurs varient entre les modèles et les options choisies.

Elles sont détaillées en bas à droite de chaque fiche produit.

Si l’espace est un critère pour vous, nous vous conseillons notre modèle DirectOs qui ne nécessite pas de réservoir grâce au débit important de sa membrane osmotique (jusqu’à 1150 litres par jour).

 

Combien de temps ?

Un professionnel réalisera l’installation en moins d’une heure. Pour un bricoleur occasionnel, il faut compter une à deux heures en prenant son temps.

 

Quels outils ?

En dehors de ce qui est fourni dans l’emballage, il vous faut :

-       Une perceuse équipée de forets métal 4, 6 et 12mm et d’autres forets adaptés à la surface sur laquelle vous voulez fixer l’osmoseur (pas obligatoire) ;

-       Un tournevis cruciforme ainsi que des vis et chenilles adaptées à la surface de fixation (toujours pas obligatoire) ;

-       Une pince coupante ou un cutteur pour adapter la longueur des tuyaux ;

-       Une clé à molette ou des clés plates 12, 14, 16 et 22mm ;

-       Une pince multi-prise.

-       Un petit marteau

 

Comment percer un évier ?

Il faut commencer par repérer l’endroit à percer en s’assurant qu’une surface plate de 5cm de diamètre est disponible au dessus et que le passage du foret n’endommagera rien en dessous.

Nous vous conseillons de marquer le centre de l’emplacement choisi à l’aide d’un crayon puis d’un pointeau et d’un marteau pour ne pas décaler au moment du perçage.

Tout le principe est ensuite de creuser le trou progressivement avec un foret de 4mm pour commencer, puis de 6 et enfin de 12mm. Percez doucement après vous être assuré que le mode percussion de votre perceuse est désactivé pour ne pas endommager votre évier. En cas de doute, laissez faire un professionnel cette partie qui est la plus délicate.

 

Comment raccorder l’eau ?

Un osmoseur se raccorde sur eau froide uniquement car il est prévu pour fonctionner avec une eau dont la température est comprise entre 5 et 45°C.

Si votre installation n’est pas trop ancienne, le raccord 3/8" fourni vous permet un raccordement facile.

Après avoir coupé l’eau, dévissez le flexible et placez le raccord entre celui-ci et l’arrivée d’eau, en appliquant quelques tours de téflon pour garantir l’étanchéité du montage.

En dédoublant votre flux d’eau froide, ce raccord vous permet d’alimenter votre osmoseur au travers de la vanne également fournie qui vient s’y visser.

 

Quel poids pour l’ensemble ?

A vide, un osmoseur pèse entre 8 et 12kg suivant le modèle et les options.

Une fois en fonctionnement, il faut y ajouter le poids de l’eau qui atteint 6kg dans le réservoir et jusqu’à 5kg dans les différents boitiers de préfiltres et de membrane ; ce qui donne un total variant entre 13 et 23kg.

 

 

Applications

 

Biberon ?

Oui ! L’eau osmosée étant libérée de tous les polluants, comme le nitrates par exemple, elle est idéale pour un nourrisson dont la santé peut être grandement affectée par ces derniers.

L’agence de santé publique canadienne recommande d’ailleurs officiellement l’eau osmosée pour les biberons.

 

Glaçons ?

L’eau osmosée vous permet d’obtenir des glacons cristallins qui fondent moins vite. En effet, les minéraux et autre particules ramollissent les glaçons et provoquent leur fonte plus rapidement. De plus, les aromes de vos boissons restent intacts avec une eau osmosée sans goût.

 

Frigo US ?

Bien sûr ! L’eau osmosée est idéale et recommandée pour les réfrigérateurs américains.

Attention par contre à ne pas utiliser de tuyaux en cuivre pour le raccordement pour éviter leur oxydation.

 

Visage et cheveux ?

Se rincer le visage ou les cheveux à l’eau osmosée apporte des résultats étonnants. Ce n’est pas pour rien que les produits cosmétiques utilisent exclusivement de l’eau osmosée dans leurs formules.

 

Plantes ?

L’eau osmosée, libérée de son chlore et avec sa faible minéralisation, est idéale pour nos plantes d’intérieur, car c’est l’eau qui se rapproche le plus de l’eau de pluie dont nos plantes raffolent. Quasi obligatoire pour les orchidées, l’eau osmosée permet une parfaite absorption par les racines des nutriments présents dans la terre et des engrais que vous leur apportez.

 

Lave-glaces ?

L’eau osmosée associée à du liquide vaisselle est un excellent lave-glace pour la voiture car il sèche sans trace après utilisation. A ne pas utiliser par temps de gel !

 

Appareils chauffants ?

En luttant efficacement contre l’entartrage, l’eau osmosée permet de prolonger la durée de vie de votre fer à repasser, bouilloire, cafetière, humidificateur… Plus besoin d’eau déminéralisée payée au prix fort !

 

Vaisselle ?

N’hésitez pas à rincer vos verres à l’eau osmosée pour éviter les traces de calcaire qui font tache à l’apéro.

 

Vitres ?

De même que pour la vaisselle, laver vos vitres à l’eau osmosée vous évitera les traces après séchage.

Entretien

Quand ?

Il convient de changer le filtre à sédiments en PP tous les 3 à 6 mois. Pourquoi une telle marge ? Parce que cela dépend d’une part de votre fréquence d’utilisation (nombre de litres d’eau filtrés) et de la pureté de votre eau (nombre de particules retenues dans le filtre).

Concrètement, si vous ne constatez aucune baisse de débit de votre osmoseur après 3 mois, vous pouvez continuer avec le même filtre PP pendant 1, 2 ou 3 mois supplémentaires.

Les filtres GAC et CTO nécessitent un remplacement tous les 6 à 12 mois. Nous vous conseillons donc de les changer une fois sur deux en même temps que le filtre PP.

La membrane doit quant à elle être changée tous les 1 à 2 ans. Nous vous conseillons de tester la TDS de votre eau chaque mois à partir de 1 an. Lorsque celle-ci monte significativement et/ou dépasse 50 ppm, il est temps de remplacer la membrane.

La cartouche T33 et la cartouche de reminéralisation (si vous en êtes équipés) est à changer tous les 1 à 2 ans également, en même temps que la membrane.

 

Notes :

- Nos modèles DeluxOs et DirectOs vous avertissent lorsqu’un filtre doit être changé. Très pratique pour les têtes en l’air !

- Pour notre BasicOs, qui n’est pas équipé de la vidange automatique, il convient de vidanger le système une fois par mois pendant 2 à 3 minutes pour prolonger la durée de vie de la membrane en évacuant les impuretés qui s'accumulent en surface.

 

Combien de temps ?

Le changement d’un filtre d’une cartouche ou de la membrane osmotique prend moins de 5 minutes à un débutant. N’oubliez pas de couper l’eau au préalable…

Avec notre nouveau modèle UltimOs, le changement de filtre ne prend que 5 secondes grâce aux cartouches à baïonnettes qui se clipsent. L'entretien n'a jamais été aussi facile et rapide !

 

Que se passe-t-il si je ne change pas les préfiltres ?

Les 3 préfiltres jouent un rôle essentiel pour la durée de vie de la membrane. Ils retiennent les plus grosses particules dissoutes dans l’eau pour éviter d’obstruer la membrane trop rapidement et en particulier le chlore qui est nocif pour cette dernière car il provoque à long terme sa décomposition. Lorsque les préfiltres GAC et CTO sont saturés, ils laissent passer le chlore ; ce qui entraine une baisse de performance rapide et une détérioration de la membrane osmotique.

 

Technologie

Avantage de la pompe booster ?

Une pompe booster permet d’ajuster la pression de l’eau sur la membrane à 5,5 bars afin de maximiser le ratio eau pure / eau rejetée. Cette option est fortement recommandée si vous n'avez pas déjà un surpresseur en amont de votre système.

 

Inconvénient de la pompe booster ?

Elle nécessite une prise de courant et consomme donc un peu d’électricité (moins de 30W en marche).

 

Intérêt des connecteurs rapides ?

Contrairement aux connecteurs Jaco, largement utilisés pour ce genre d’appareil, nous avons fait le choix d’utiliser des connecteurs rapides qui sont plus fiable et beaucoup plus simples à manipuler. Il suffit d’enlever le clip bleu et de pousser sur la partie coulissante pour libérer le tuyau. En replaçant le clip bleu après avoir enfoncer le tuyau dans l’interstice, on le bloque.

 

Intérêt d’un stérilisateur UV ?

La stérilisation par UV-C permet une sécurité supplémentaire en tuant toute bactérie ou virus présent dans l’eau. Bien que ceux-ci ne peuvent pas passer à travers la membrane osmotique, il est possible que certains apparaissent pendant la stagnation de l’eau dans le réservoir par exemple.

 

Intérêt d’un testeur TDS ?

L’acquisition de cet appareil est pratique pour contrôler le bon fonctionnement de votre osmoseur. Néanmoins, la technologie de l’osmose inverse et extrêmement fiable si vous respectez les intervalles d’entretien recommandés. De plus, un changement de la qualité de votre eau sera facilement remarqué par un changement de gout et des traces dans vos casseroles.

Nous en commercialisons un simple et fiable ici.

Si vous avez opté pour notre DeluxOs ou notre DirectOs, sachez que ces derniers en sont déjà équipés.

 

Quel niveau de TDS obtient-on ?

Au minimum, un osmoseur permet de diviser la TDS de l’eau par 10. Une eau est considérée comme pure au dessous de 50 ppm.

 

Performances

Puis-je changer de capacité de membrane ?

Tout dépend du modèle choisi. Nos 3 osmoseurs munis d’un réservoir peuvent fonctionner avec une membrane de 75, 100 ou 150GPD au choix. Notre DirectOs fonctionne quant à lui uniquement avec une membrane 300GPD.

 

Quelle pression pour un BasicOs ?

Nous vous recommandons pour l’utilisation de ce modèle une pression comprise entre 4,5 et 6 bars (la pression idéale pour la membrane étant de 5,5 bars).

En dessous de 4,5 bars, votre ratio eau pure / eau rejetée risque de baisser fortement et induire un gaspillage d’eau important.

Au delà de 6 bars, il y a un risque d’endommager la membrane osmotique, nous vous conseillons donc d’ajouter un réducteur de pression à l’entrée de votre osmoseur.

 

Quel rejet d’eau ?

Dans des conditions optimales de température (25°C), de pression (5,5 bars) et avec une eau faiblement polluée, un osmoseur rejette entre 2 et 3 litres d’eau pour produire un litre d’eau pure.

 

GPD c’est quoi ?

GPD veut dire « gallons per day », un gallon étant égal à 3,8 litres. Ainsi, une membrane de 100GPD permet de produire environ 380 litres d’eau pure en 24 heures.

 

Quelle membrane choisir ?

Une membrane de 75GPD suffit largement à produire suffisamment d’eau pour une famille.

Néanmoins, il peut être intéressant d’opter pour une membrane 100 ou 150GPD afin d’accélérer la production d’eau pure. On réduit ainsi le temps de marche de la pompe et donc sa durée de vie et la consommation d’électricité. Sur un ou deux ans, la différence de prix entre les membranes est largement amortie !

Une plus grosse membrane aura également une plus longue durée de vie car sa surface et donc le nombre d’alvéoles à colmater au cours du temps est supérieure.